GreenLab Project

GreenLab Project

Point de repère de la Green Technology dans le monde

Le Kerakoll GreenLab est un centre à l’avant-garde d’un point de vue architectural aussi, un moteur de croissance et de développement durable où les matériaux naturels de construction représentent l’élément générateur d’architectures durables et d'édifices de plus en plus intelligents. Un projet extrêmement novateur ayant un impact fort sur la culture industrielle européenne, où il est possible de toucher du doigt la valeur réelle du GreenBuilding, un bâtiment-icône de l'architecture durable.

L’étude et le développement de solutions innovantes dans le cadre du bâtiment écologique sont les grands axes du Kerakoll GreenLab, projet qui associe aux éléments de durabilité de la structure en termes de bioclimatique et d’efficacité énergétique (bâtiment en classe A), la qualité élevée des espaces internes au service des chercheurs liée aux aspects de perception de l’architecture ainsi qu’à ceux de relations. L’intervention prévoit l’utilisation de matériaux de construction naturels, transpirants et écologiques produits directement par l’entreprise. Le confort des lieux de travail est garanti par les choix en matière de construction et les matériaux utilisés, capables d’améliorer le microclimat et la salubrité de l’air à l’intérieur, en vertu de la ventilation naturelle et du système des plantes, de fournir un éclairage naturel à travers des systèmes de contrôle et d’optimisation de pointe, en tenant également compte des principes de la chromothérapie et de l’équilibre thermique naturel.

Outre le prix GreenLife Innovation Amie de l’Environnement de Legambiente, un prestigieux prix national récompensant l’innovation d’entreprise dans le domaine de l’environnement qu’il a reçu fin 2010, le Kerakoll GreenLab a été sélectionné pour participer au Pavillon Italie de la 13e Biennale d’Architecture de Venise (Août/Nov. 2012) étant donné qu’il se situe de plein droit dans la « logique olivettienne » de soin et d’attention envers les lieux de travail ayant inspiré cette année la manifestation.

Les solutions adoptées comportent des avantages évidents en termes d’

Économies d’énergie:

> Parois thermo isolées (Bloc thermique - Biocalce® Termointonaco - Biocalce® Silicato Puro Pittura)

> Double vitrage à isolation thermique élevée avec introduction de lamelles spéciales pour réfléchir la radiation thermique et diffuser la lumière à l’intérieur du bâtiment.

> Toit à isolement thermique élevé en bois lamellé. Le revêtement de la couverture réalisé entièrement avec des technologies innovantes Kerakoll a un effet “Cool Roof” marqué avec un réfléchissement solaire et une émissivité thermique très élevés qui garantissent naturellement un chauffage plus faible des pièces.

> Système photovoltaïque pour ombrager la façade, réalisation d’une installation formée de 208 panneaux pour une superficie de 280 m2 capable de produire de l’énergie électrique jusqu’à 16 kW.

> Building Automation: des capteurs pour le contrôle de la luminosité des locaux intègrent la lumière artificielle avec la lumière naturelle; des capteurs de présence sont placés dans chaque environnement. Le système de Building Automation contrôle et gère: installation de climatisation, éclairage, système d’alarme, chambres climatiques, contrôle des accès, système d’irrigation.

> Géothermie: 9 Sondes géothermiques à 100 m de profondeur chacune intègrent 65% des besoins thermiques en hiver et 50% en été. L’installation de géothermie combinée avec l’installation de chauffage à Panneaux Radiants à efficacité élevée permet d’importantes économies d’énergie.

Environnement:

> Structure métallique et toit en bois recyclables en fin de vie. Le bois utilisé est certifié PEFC, Programme for Endorsement of Forest Certification Schemes, pour la mise en œuvre de la gestion durable des forêts.

> Utilisation exclusive de matériaux Kerakoll,
naturels, transpirants et à très faibles émissions pour la réalisation de la partie extérieure et intérieure des maçonneries – Sols – Imperméabilisation et collage du revêtement de couverture réalisé avec Trencadis.

Pour réaliser ces éléments, on a utilisé 372 tonnes de matériaux dont 127 tonnes de matériaux recyclés et 255 tonnes de matériaux régionaux. Sur ces 372 tonnes, 314 sont recyclables en fin de vie. En outre, on a utilisé 58 695 kg de produits à base organique qui ne contenaient que 348 kg de solvant (moins de 1%).


> L’éclairage naturel des environnements et la prévention des phénomènes d’éblouissement sont assurés par la lumière zénithale provenant de la grande cheminée-verrière centrale, des conduits de lumière sur la couverture, des fenêtres intégrées avec des lamelles orientées pour transporter et contrôler la lumière.

> Récupération de l’eau de pluie provenant du toit avec système de filtration végétalisé. L’eau récupérée est utilisée pour l’irrigation et la réintroduction de l’eau dans les vasques perdue par évaporation

> Récupération des eaux grises des toilettes et des vestiaires Traitement de purification biologique avec désinfection aux rayons UV. Réintroduction dans les réservoirs. Économies de 30% de l’eau utilisée dans les WC.

> Gestion des eaux météoriques dépurées par un système de filtration végétalisé et réutilisées pour l’irrigation et le ravitaillement des cuves de refroidissement Bioclimatique. On utilise également des systèmes innovants pour la dépuration, l’absorption et l'infiltration lente dans le terrain de type SUDS – Sustainable Urban Drainage Systems.

> Bioclimatique: orienté longitudinalement selon l’axe nord-sud, GreenLab s’ouvre au sud en favorisant la captation solaire et se ferme au nord pour limiter les dispersions vers l’extérieur. Le système des plantes à l’intérieur et à l’extérieur, les écrans en panneaux photovoltaïques vitrés ainsi que la présence de bassins d'eau favorisent le contrôle microclimatique.

Santé:

> Polluants à l’intérieur: la majorité des matériaux utilisés sont à très faibles émissions de substances organiques volatiles (VOC) et garantissent donc des lieux de travail salubres et ne présentant pas le risque de syndrome du bâtiment malsain. Les 5 principaux indicateurs de pollution à l’intérieur sont supervisés en direct à l’intérieur du bâtiment, en se référant au projet Index de la Commission Européenne, réalisé en collaboration avec le Joint Researche Center, en se situant constamment nettement au-dessous des valeurs moyennes relevées dans les bâtiments européens.

> Allergènes, bactéries, moisissures et champignons: la quasi-totalité des produits utilisés sont bactériostatiques et fongistatiques, certifiés par l’organisme français CSTB avec des effets positifs, dans ce cas également, sur la salubrité des lieux de travail. Les bactéries et les champignons sont eux aussi supervisés avec des résultats nettement au-dessous des limites règlementaires.

     
       PRIVACY  -  COOKIE POLICY  -  Mentions légales  - Contacts   

    2008 - KERAKOLL - VAT 01174510360 - ALL RIGHTS RESERVED